mercredi 19 décembre 2007

Fitiavana : Concert d'hommage et de soutien, au profit du Telethon

Pieds nus, vêtues de rouge et de noir, les chanteuses Sandy Hartmann, Magali Dijoux, Keely Sigot & Dalila Rodouin, du groupe de Gospel FITIAVANA, entrent sur la scène de L'Atrium, à St-Avertin, où les attendent déjà trois musiciens du groupe : Guylain Siopathis (basse électrique), Alexandre Heurtebise (batterie), et Jean-Marc Herbreteau (piano).
L' évocation émue d'Emmanuelle Peineau, décédée il y a quelques mois d'une maladie orpheline, chanteuse à l'origine du groupe de gospel Maniwata, vient donner la teneur à ce qui se prépare : un spectacle où l'émotion sert de véritable clefs de voûte au chant et à l'instant musical...
En délicatesse, le Fitiavana Gospel Choir nous prend par la main ('The voice of the Lord', 'Lean on Me' puis 'Falling 'etc...) pour nous entraîner, en progression, au coeur de son univers Gospel-Soul. Avec l'honnêteté de ceux qui se laissent émouvoir. La fragilité, vient apporter à la maîtrise du choeur toute son humanité. Et les hésitations, ou la pudeur, viennent renforcer l'intensité sans détour des chants lead, en un dévoilement que chacun des chanteurs assume et revendique. C'est là toute la cohérence de ce groupe de gospel : relever le défi d'être soi-même. L'ambition des arrangements (par exemple 'Killing me softly', 'Falling' ), la formule des chanteurs-choristes accompagnés par son groupe de musiciens, un bassiste chanteur, un pianiste grooveur (beat box, basse) , et puis, un autre pianiste prestidigitateur (Ludovic François : il se fait disparaître sur scène!), un batteur surfer, sur la vague vocale et les remous de voix (!), un collectif qui se donne les moyens d'exister à travers toute la multiplicité de ceux qui le composent ! Autant de dimensions qui se jouent alors sur scène, pour la musique, dans le don de soi, et dans l'Amour.
Après un dernier morceau, et pendant les applaudissements enjoués, le groupe prend un instant pour se réunir en cercle sur scène, s'embrasser, avant que les organisateurs de l'Atrium ne montent sur le plateau dans une euphorie toute aussi simple : "Vous êtes d'accord pour qu'on les face revenir !!!???", lancent-ils au public. Ainsi Fitiavana aura, sans nul doute, laissé un vif souvenir, au public réunit dans la solidarité de ce Téléthon. Fitiavana signifie 'Amour' en malgache, et à travers la tendresse avouée et partagée qui réunit ses membres, le groupe a su dédier ce concert au public, aux personnes en difficulté, et bien sûr, à Emmanuelle, qui savait à travers sa vie et sa musique, offrir et défendre le Gospel, le Partage, L'Amour et la Solidarité ...
Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire